Category Archives: Communiqués

La Société Santé en français souhaitait un engagement plus ferme pour l’accès à la santé pour les communautés francophones en situation minoritaire

Commentaires fermé 1310 Lectures0

COMMUNIQUÉ
Rapport du Comité sur les langues officielles :
La Société Santé en français souhaitait un engagement plus ferme pour l’accès à la santé pour les communautés francophones en situation minoritaire

Pour diffusion immédiate

Ottawa, 15 décembre – La Société a pris connaissance du Rapport du Comité permanent des langues officielles déposé à la Chambre des communes hier. Le comité y reconnait l’importance du dossier de la santé en français, particulièrement en ce qui concerne l’accès à des services de santé mentale et la formation de professionnels aptes à offrir les services en français. Le comité reconnait également la problématique du manque de données probantes en santé en français, une situation qui complique la planification de services répondant véritablement aux besoins des communautés francophones et acadienne en situation minoritaire (CFASM).

Cependant, la Société aurait aimé voir dans ce rapport un engagement plus ferme du comité en ce qui concerne l’accès à des services de santé sécuritaires et de qualité en français. Les besoins de santé auxquels font face les communautés francophones dépassent de loin les constats qu’on trouve dans le rapport. Plusieurs populations vulnérables ont encore un accès difficile ou inexistant aux services de santé en français, comme les personnes aînées, la petite enfance, ou les personnes vivant avec des troubles de santé mentale. Trop de gens doivent encore subir les conséquences des barrières linguistiques en santé, qui mènent souvent à des erreurs de diagnostics et de médication, et mettent à risque les personnes.

La Société poursuit sa mission d’améliorer l’accès à des services de qualité pour les CFASM, et tient à réitérer son engagement d’être partenaire du gouvernement fédéral dans l’atteinte de ses objectifs en santé, entre autres en matière de services à domicile ou de santé mentale.

« Dans l’ensemble, nous sommes satisfaits du rapport du Comité, a déclaré Dr Aurel Schofield, président de la Société Santé en français. Par contre, le dossier santé mérite une place plus grande que celle qui lui a été accordée. La santé ressort souvent comme une priorité pour les CFASM au même niveau que l’éducation en français. Nous sommes d’avis que l’accès à des services de santé sécuritaires et de qualité en français est une composante essentielle de la vitalité des communautés. »

La Société a présenté au Gouvernement fédéral et aux membres du comité une stratégie nationale pour 2018-2023 qui propose une vision novatrice du dossier de la santé en français. Cette stratégie comprend entre autres le développement de normes linguistiques nationales en santé, l’ajout de la variable linguistique sur les cartes santé des provinces, l’appui à la création de points de services, et beaucoup plus.

Vous pouvez consulter le rapport du comité sur le site du Comité.

-30-

La Société Santé en français et les réseaux de santé en français contribuent activement à l’épanouissement en santé des communautés francophones et acadiennes vivant en milieu minoritaire, dans un système de santé de qualité, respectueux de leurs valeurs culturelles, sociales et linguistiques.

Contact :
Antoine Désilets
Coordonnateur au réseautage
a.desilets@santefrancais.ca
613-244-1889, poste 234

De nouveaux Sénateurs engagés dans la francophonie : La Société Santé en français réagit positivement aux récentes nominations au Sénat

Commentaires fermé 1139 Lectures0

René Cormier au Rendez-vous Santé en français de 2012

C’est avec enthousiasme que la Société a appris récemment la nomination au Sénat de M. René Cormier et de Mme Lucie Moncion, deux nominations qu’elle considère excellentes. M. Cormier et Mme Moncion ont tous deux été des champions au sein des communautés francophones et acadienne en situation minoritaire.

René Cormier est bien connu dans la Santé en français. Originaire du Nouveau-Brunswick, M. Cormier était jusqu’à l’annonce de sa nomination président de la Société nationale de l’Acadie. Il a aussi été président de la Commission internationale du théâtre francophone, directeur du Théâtre populaire d’Acadie, président de la Fédération culturelle canadienne-française et membre du conseil d’administration de la Conférence canadienne des arts. Il avait de plus été l’animateur du Rendez-vous Santé en français en 2012.

Mme Lucie Moncion était jusqu’à tout récemment présidente et chef de la direction de l’Alliance des caisses populaires de l’Ontario.  Mme Moncion habite North Bay, en Ontario.  Elle a siégé aux conseils d’administration de différents organismes, dont celui du Conseil de la Coopération de l’Ontario, TFO, de la Société ontarienne d’assurances-dépôts, l’Université Nipissing, Direction Ontario, du Circuit Champlain, de la Coalition des caisses populaires et des crédits unions, et du Collège Boréal.  La veille de sa nomination, elle présidait l’assemblée générale annuelle de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario, à Sudbury.

« Je me réjouis toujours de voir des artisans de la francophonie canadienne reconnus officiellement par le gouvernement fédéral, a affirmé Dr. Aurel Schofield, président de la Société Santé en français. La nomination de M. Cormier et Mme Moncion envoie le message qu’il est possible de vivre et d’œuvrer en français en Canada tout en ayant la reconnaissance du reste du pays. C’est certainement une décision positive pour la relève francophone! »

La Société Santé en français félicite chaleureusement le nouveau sénateur et la nouvelle sénatrice et se tient prête à travailler avec tous les nouveaux membres du Sénat pour plus de santé en français au Canada!

La SSF et le CNFS signent un nouveau protocole de collaboration

Commentaires fermé 1790 Lectures0

untitled-2254

Le 30 mars dernier, le Dr Aurel Schofield, président de la Société Santé en français, Allister Surette, co-président de l’ACUFC, et Lise Bourgeois, co-présidente de l’ACUFC, ont signé un nouveau protocole de collaboration. Ce protocole vise à resserrer les liens entre les deux organisations afin d’adopter une stratégie commune dans le but de faire avancer leurs dossiers, et tout cela dans le respect de leurs objectifs respectifs.

Il s’agit du deuxième protocole de collaboration entre les deux organismes. Un premier avait été signé en 2011, toujours en lien avec l’accès à des services de santé en français dans les communautés francophones et acadiennes vivant en situation minoritaire.

La Société Santé en français est un organisme qui travaille avec 16 réseaux de santé en français présents dans toutes les provinces et territoires situés à l’extérieur du Québec. Le rôle de la Société est de collaborer avec les systèmes de santé en français ,dans le but d’améliorer l’état de santé de l’ensemble des communautés francophones et acadienne vivant en situation minoritaire.

Le Consortium national de formation en santé est depuis un regroupement pancanadien de onze collèges et universités qui offrent des programmes d’études en français dans diverses disciplines de la santé, et de partenaires régionaux qui permettent d’améliorer l’accès à ces programmes de formation dans l’ensemble du pays. Depuis le 1er avril 2015, le CNFS est sous l’égide de l’Association des collèges et universités de la francophonie canadienne (ACUFC).

 

 

 

  • Page 1 of 3
  • 1
  • 2
  • 3