Category Archives: Uncategorized

L’Organisation de normes en santé et la Société Santé en français mettent au point un programme de reconnaissance et des normes de communication en situation de langue minoritaire

Commentaires fermé 326 Lectures1

Le 28 avril 2017 (Ottawa)L’Organisation de normes en santé (HSO) et la Société Santé en français (SSF) ont annoncé leur collaboration en vue de la création du Programme de reconnaissance des compétences organisationnelles et des Normes de communication en situation de langue minoritaire pour évaluer la qualité des services linguistiquement adaptés chez les prestataires de services de santé.

Le Programme de reconnaissance des compétences organisationnelles est un processus en plusieurs étapes qui permet d’évaluer la qualité des services linguistiquement adaptés chez les prestataires de services de santé. Le nouveau programme comprend les Normes de communication en situation de langue minoritaire.

Ces nouvelles normes, parrainées par la SSF et élaborées dans le cadre d’un processus de conception conjointe avec HSO, visent à assurer aux groupes minoritaires de langues officielles, comme les Canadiens français et les communautés acadiennes minoritaires, l’accès à des services linguistiquement adaptés dans l’ensemble du continuum de soins.

Les normes traiteront aussi de la structure et des processus organisationnels requis aux niveaux de la gouvernance et de la direction pour favoriser et assurer une communication efficace : planification des services, collecte de données, élaboration de politiques et de procédures, ressources suffisantes, perfectionnement et formation du personnel.

Les normes seront structurées en fonction des principaux endroits de prestation des soins où une communication efficace est essentielle pour offrir des services de santé sécuritaires et de haute qualité. Elles évalueront la qualité des services linguistiquement adaptés offerts par les prestataires de services de santé au Canada et partout dans le monde. Cela comprend l’admission, l’évaluation, le traitement, la fin de vie, le congé et le transfert des soins.

Citations

« Dans les soins de santé, les obstacles linguistiques entraînent de moins bons résultats et diagnostics, des erreurs liées aux médicaments et de plus longues attentes et hospitalisations. Ces nouvelles normes fourniront aux établissements de santé un plan pour améliorer la qualité des services offerts, ce dont bénéficieront autant les communautés minoritaires de langues officielles que les prestataires de soins de santé. » – Dr Aurel Schofield, président de la SSF

« HSO est déterminé à mettre au point des normes de classe mondiale en partenariat avec des gens qui partagent sa passion pour l’atteinte de services de santé de qualité pour tous. Les obstacles liés à la langue peuvent être de réels – et dangereux – barrages à une intégration des soins effectuée avec les usagers et les familles à titre de partenaires à part entière. Grâce à ces normes parrainées, nous espérons éliminer ces obstacles et reproduire ce processus dans d’autres domaines dans l’intérêt des populations minoritaires de partout au Canada et d’ailleurs dans le monde. » – Leslee Thompson, présidente-directrice générale, HSO

Quelques faits

  • HSO est déterminé à mobiliser la puissance et le potentiel des gens partout dans le monde qui partagent sa passion pour l’atteinte de soins de santé de qualité pour tous.
  • HSO propose plus de 100 normes personnalisables qui aident à améliorer les soins de santé et les services sociaux à l’échelle mondiale.
  • HSO élabore et fournit des normes mondiales et des programmes d’évaluation innovateurs, ainsi que les outils et les services nécessaires pour leur donner vie au sein des administrations locales partout dans le monde.
  • Il s’agit du premier ensemble de normes HSO élaboré dans le cadre d’une conception conjointe pour le Programme de reconnaissance des compétences organisationnelles.
  • Les organismes qui termineront le programme avec succès recevront un certificat de reconnaissance indiquant la langue officielle minoritaire précise pour laquelle l’organisme aura été évalué.
  • La SSF verra son logo au côté de celui d’Agrément Canada sur les certificats d’agrément à titre de précieux organisme parrain du programme d’évaluation et des normes.
  • La SSF travaille en collaboration avec des réseaux de santé en français dans chaque province et territoire.
  • La SSF vise à promouvoir les valeurs culturelles, sociales et linguistiques des communautés francophones et acadiennes, vivant en milieu minoritaire qui font face, au sein du système de santé, à des obstacles qui limitent la capacité d’une personne à obtenir des services de santé de qualité.

 

Liens connexes

Demandes de renseignements des médias :

Relations avec les médias, HSO et AC
1-800-814-7769, poste 410
media@accreditation.ca

Relations avec les médias, SSF
1-888-684-4253, poste 234
a.desilets@santefrancais.ca

Lancement officiel du Portail Savoir-santé, pour toute l’information sur la santé en français!

Commentaires fermé 436 Lectures0

La Société Santé en français lance aujourd’hui un tout nouveau portail en ligne sur la santé en français. Le Portail Savoir-santé est un endroit unique où vous pourrez trouver des documents, de l’information ou des outils visant à augmenter l’accès à des services de santé de qualité en français partout au Canada. L’information disponible y est regroupée par thème, par régions ou par type de ressources.

Vous voulez explorer ce qui se fait en santé en français? Vous voulez structurer votre organisation pour mieux servir les besoins de santé des francophones? Vous chercher des ressources francophones sur un sujet de santé spécifique? Ce portail est pour vous!

Visitez le Portail Savoir-santé dès maintenant!

Éléments visuels pour en faire la promotion

Pour faire la promotion du portail, vous pouvez vous servir de la trousse visuelle suivante.

Budget fédéral 2017 : un budget prometteur pour la santé en français

Commentaires fermé 515 Lectures0

Ottawa, 23 mars 2017 – La Société Santé en français (SSF) accueille favorablement le budget déposé hier par le ministre des Finances. Dans le domaine de la santé, la SSF voit d’une façon positive que le gouvernement fédéral s’engage avec les provinces et territoires à investir plus de 11 milliards de dollars sur dix ans afin de soutenir les services à domicile et des initiatives en matière de santé mentale.

Cependant, on ne retrouve aucune assurance qu’une partie de ces sommes auront des retombées directes pour les communautés francophones et acadienne vivant en situation minoritaire. « Nous espérons que les gouvernements provinciaux et territoriaux tiendront compte des besoins et des réalités vécues par les communautés francophones vivant en situation minoritaire lors de la mise en oeuvre des services à domicile et des services de santé mentale afin d’offrir un accès équitable à des services de qualité en français », déclare Dr Aurel Schofield, président de la Société Santé en français.

En matière de services à domicile et en santé mentale, la SSF réitère l’importance d’offrir des services dans les deux langues officielles partout au Canada, entre autres par la création de points de services qui assureront la prestation de services de santé en français et par la formation d’une main-d’oeuvre apte à fournir les services en français.

Il est aussi important de noter qu’en santé mentale le diagnostic et le traitement sont intimement liés à la langue et à la culture. On ne peut assez répéter l’importance d’offrir des services de santé mentale dans les deux langues officielles dans toutes les provinces et tous les territoires.

La SSF et les réseaux santé en français espèrent que l’accès aux services de santé en français par la mise en oeuvre de l’offre active et la formation des professionnels et professionnelles de la santé seront pris en considération par le gouvernement fédéral. La SSF et les réseaux réitèrent leur engagement à appuyer et collaborer avec les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux à la mise en oeuvre d’initiatives liées à un accès accru aux services de santé en français.