Category Archives: Uncategorized

RésoSanté reconduit son Exécutif en AGA 2015

Aucun commentaire 2877 Lectures0

Vancouver, le 24 juillet 2015 — La Société RésoSanté Colombie-Britannique a tenu sa deuxième Assemblée générale annuelle cette semaine et a entériné des rapports financiers et un Plan de travail pour l’année 2015-2016. RésoSanté a aussi élu un nouveau membre à son Conseil d’administration, Mme Francine Sylvestre-Wallace. Cette dernière est travailleuse sociale de formation et elle a une expérience d’engagement envers la francophonie, soit chez Réseau-Femmes C.-B., à l’Assemblée francophone des retraité(e)s et aîné(e)s C.-B et à la Société francophone de Victoria. Sa présence au CA de RésoSanté renforcera la voix communautaire et plus particulièrement la voix des aînés francophones ; elle pourra contribuer à l’élaboration d’une initiative nationale dans ce dossier.

RésoSanté a aussi reconduit les membres de son Bureau de direction générale. Ré-élu à l’unaninité nous retrouvons le Dr Brian Conway à la présidence, Mme Doris Brisebois à la vice-présidence, Mme Marie-Andrée Asselin à la trésorerie et Mr Yvon Laberge au secrétariat. Le Dr Conway a accepté la nomination avec enthousiasme et a remercié tous et chacun de leur appui. Il réitère qu’il s’engage à améliorer l’état de santé de la communauté que nous desservons. Il déclarait mardi : « Nous allons continuer sur notre lancée et travailler fort avec nos partenaires à faire développer les services en français de telle sorte que la majorité anglophone qui nous entoure viendra nous consulter pour adopter nos meilleures pratiques. »

Les membres de RésoSanté représentent les cinq secteurs qui sont considérés comme essentiels par l’Organisation Mondiale de la Santé pour mettre en oeuvre des services de santé de qualité qui sont accessibles et sécuritaires, soit des professionnels de la santé, des gestionnaires d’institution de santé, des éducateurs en santé, le gouvernement et la communauté. Les autres membres de RésoSanté sont:

  • Mr Tanniar Leba, Volet communautaire ;
  • Mme Sonya Marcinkowska, Volet communautaire ;
  • Mme Francine Sylvestre-Wallace, Volet communautaire ;
  • Mme Karine Boily, Volet communautaire ;
  • Dre Huguette Sansonnet-Hayden, Volet professionnel/le ;
  • Dr John Carsley, Volet gestionnaire d’institution ;
  • Mme Hélène Dufour, Volet gestionnaire d’institution ;
  • Mme Christina Sampogna, Volet gouvernemental (fédéral) ;
  • Mme Véronique Mercier, Volet gouvernemental (provincial).

RésoSanté met à votre disposition un Répertoire de professionnel/les de la santé parlant français ; vous y trouverez plus de 1 050 points de service en Colombie-Britannique qui peuvent être répertoriés par ville et par profession ou par recherche géographique. Visitez-nous aussi sur Facebook ; vous y trouverez un fil d’actualité sur Votre santé en français.

Pour plus d’information, contacter :
Louis Giguère, Directeur général
Cellulaire: (778) 835-8214
Courriel : info@resosante.ca[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Première rencontre d’échange sur la santé entre les réseaux de santé appuyant les communautés de langues officielles du Canada.

Aucun commentaire 2520 Lectures0

Ottawa, le 15 juin 2015. – La Société Santé en français (SSF) et le Réseau communautaire de santé et services sociaux (RCSSS) ont tenu la semaine dernière, à Québec, la première rencontre de travail de tous les réseaux de santé du Canada, qui appuient un total de près de 2,5 millions de Canadiens. Cette rencontre avait pour but de mettre en commun les réalisations des deux mouvements.

Faits en bref 

L’événement

  • La SSF et le RCSSS cherchent à bâtir de meilleurs liens entre les communautés francophones et anglophones vivant en situation minoritaire.
  • Les deux communautés peuvent apprendre des expériences et des bonnes pratiques de l’autre sur l’accès aux services de santé.
  • La SSF et le RCSSS sont financés par le même programme de contributions aux communautés minoritaires de langues officielles en santé.
  • C’était la toute première rencontre d’échange, guidée par le désir d’en faire encore plus pour les communautés de langues officielles.

 

La santé en français

  • 16 réseaux de santé en français existent d’un bout à l’autre du pays, dans toutes les provinces et territoires à l’extérieur du Québec.
  • La SSF et les réseaux interagissent avec 12 gouvernements provinciaux et territoriaux, en plus du gouvernement fédéral.

Les réseaux de santé anglophones

  • Comme les réseaux francophones, les réseaux de santé du RCSSS appuient la communauté anglophone  vivant en situation minoritaire au Québec.
  • Plus d’un million d’anglophones vivent au Québec. La moitié d’entre eux habitent la région de Montréal.

Citation

« Ce fut un énorme plaisir de prendre le temps de discuter et d’échanger avec nos homologues du Québec. Malgré des réalités différentes, nous partageons des défis semblables et avons tous deux développé une expertise unique. L’échange entre nos réseaux permet d’apprendre des expériences de chacun, et renforce certainement notre action. ». –Aurel Schofield, président, Société Santé en français.

 

Société Santé en français

La Société Santé en français (SSF) et les réseaux de santé en français contribuent activement à l’épanouissement en santé des communautés francophones et acadiennes vivant en milieu minoritaire, dans un système de santé de qualité, respectueux de leurs valeurs culturelles, sociales et linguistiques.

-30-

Contact

Antoine Désilets
Coordonnateur au réseautage et agent de communication
Société Santé en français
a.desilets@santefrancais.ca

Lancement du projet Franco Doc : développer des ressources médicales francophones en milieux francophones minoritaires au Canada

Aucun commentaire 2500 Lectures0

L’Association des facultés de médecine du Canada est fière d’annoncer le lancement du projet Franco Doc qui vise à assurer le développement et le renforcement des ressources médicales francophones dans les facultés de médecine anglophones afin de répondre aux besoins des communautés francophones minoritaires (CFM) à l’aide d’une approche intégrée et interdisciplinaire.

Mené en collaboration avec la Société Santé en français (SSF), le Consortium national de formation en santé (CNFS) et Médecins francophones du Canada (MFdC), Franco Doc vise à identifier et mobiliser les étudiants francophones et francophiles et les outiller pour l’usage du français et l’offre active des services de santé en français. L’objectif est d’augmenter le recrutement des professionnels francophones/bilingues dans les communautés de langue officielle en situation minoritaire (CLOSM) pour bâtir une offre de services de santé sécuritaires en français. « Nous sommes très heureux de pouvoir collaborer avec l’AFMC, SSF, MFdC et le CNFS pour ce projet, a déclaré le Dr Aurel Schofield, chef de projet. Ensemble, nous parviendrons à accroître l’accès aux services de santé dans les communautés francophones en situation minoritaire. Nous arriverons aussi à offrir plus d’occasions d’apprentissage en français aux étudiants en médecine et mieux les outiller pour servir les milieux francophones.»

Dans son rapport de 2007, le Comité consultatif des communautés francophones en situation minoritaire (CCCFSM) rappelait les écarts flagrants quant à l’accès aux services de santé pour les CFM dû au manque de ressources humaines. Dans ce même rapport, le CCCFSM a recommandé une approche globale qui augmenterait le bassin de professionnels de santé parlant le français et aussi conscients des besoins des CFM, en misant d’une part sur une formation initiale en français ancrée sur des expériences dans les milieux des CFM et de l’autre, sur le recrutement et la rétention de professionnels francophones dans ces communautés.

« Nous sommes d’avis que les Canadiens francophones devraient pouvoir recevoir des soins médicaux dans leur langue maternelle, de Terre-Neuve à la Colombie-Britannique, a conclu la Dre Geneviève Moineau, présidente-directrice générale de l’AFMC. Nous avons confiance que l’équipe chargée du projet, appuyée par nos facultés de médecine et les intervenants des communautés francophones, saura rassembler les ressources nécessaires afin de mobiliser les étudiants francophones et francophiles, les sensibiliser à l’enjeu et leur donner les outils nécessaires pour faire une différence dans leur communauté. »

À propos de l’AFMC :

L’Association des facultés de médecine du Canada (AFMC) représente les 17 facultés de médecine du Canada et est la voix nationale de la médecine universitaire. Notre organisme a été fondé en 1943 et appuie individuellement et collectivement les facultés de médecine canadiennes par le biais de la promotion de l’éducation médicale, de la recherche et des soins cliniques.